Château BOVILA

Château BOVILA 

(CAHORS)
Pascal et Olivier Pieron
Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
46700 Duravel
Téléphone :05 65 36 54 27 
Télécopie : 05 65 36 44 14 
Email : vignoblespieron@orange.fr 

Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouest sur les crêtes et plateaux du Quercy.
Remarquable Cahors les 4 Clochers 2013, pur Malbec, nouvelle cuvée qui est le reflet du patrimoine historique local car elle s’inspire de la présence de quatre églises au sein de la commune de Fargues, appelée “commune aux quatre clochers”. Le vin possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc. 
Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2012, 100% Malbec, toujours, élevé en fûts de chêne durant 12 mois,qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors, typé, classique, ferme et épicé, de couleurprofonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruitsbien mûrs (cassis, griotte...), un vin grascharnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices, de très bonne évolution, qui demande une cuisine savoureuse comme, par exemple, un rôti de veau farci aux truffes ou un civet de marcassin.
Le Château de Bovila vin Noir du Diable 2011, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec un jambonneau aux lentilles ou un rôti de veau farci aux truffes.
Le Cahors Malbec 2014, sol argilo-calcairevinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), élevage en cuves béton durant 12 mois), a des tanins enrobés, un vin harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois, parfait sur omelette aux truffes ou unecuisse de canard confite.

Château LA CAMINADE

Château LA CAMINADE 

(CAHORS)
Dominique et Richard Ressès

46140 Parnac
Téléphone :05 65 30 73 05 
Télécopie : 05 65 20 17 04 
Email : resses@wanadoo.fr 
Site : www.chateau-caminade.com 

“En 1895, précise-t-on, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartint jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’AppellationCahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le domaine s’impose comme l’une des références de l’Appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard), 4e génération, sont à la tête de ce domaine de 35 ha.”
Fidèle à lui-même, ce Cahors La Commandery 2011, 97% Cot et 3% Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 18% de neufs, riche en couleur comme en arômes, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, avec ces notes de prune mûre et de poivre au palais, intense, de belle évolution.
Le Cahors Esprit 2011 (très belle étiquette), avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, est un vin complet. Goûtez aussi leCahors La Caminade 2014, 70% Malbec, 25% Merlot et 5% Tannat, aux notes de sous-bois, d’épices et de mûre, un vin intense et classique, de bouche riche, réussi.


Clos la COUTALE

Clos la COUTALE 

(CAHORS)
Philippe Bernède

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 36 51 47 
Télécopie : 05 65 24 63 73 
Email : info@coutale.com 
Site : www.coutale.com 

Étalé sur les terrasses alluviales des méandres de la vallée du Lot, le vignoble de 60 ha est planté sur un sol particulièrement propice à la culture de la vigne : graves et silices argilo-calcaires. L'exposition Sud-Ouest et la topogra- phie du terrain protègent des grands froids du Causse. Un micro-climat qui génère une remar- quable précocité de la vigne. Le Malbec est le cépage de base à 80%. Son grain rond, sa pelli- cule épaisse, riche en matière colorante et en tanin confèrent du caractère à ce vin de garde. Le Merlot à 20% arrondit la dureté de jeunesse du Cahors et affirme son bouquet.
Valmy et Philippe Bernède ont hérité leur savoir-faire de six générations de viticulteurs : “Traditionnellement, le raisin est égrappé et comme l'exige un bon vin de garde, la fermentationest conduite à 28° avec une cuvaison longue de 15 à 18 jours. Chaque parcelle est vinifiée séparément ; ceci produit des vins soigneusement sélectionnés avant l'assemblage début janvier qui donnera une seule qualité régulière de chaque millésime. Après le froid de l'hiver, le vin va être mis dans le bois pendant de nombreux mois. Là, les tanins vont s'affiner, devenir soyeux et produire un bouquet expansif, éclatant de finesse.”
Tout en bouche, toujours bien typé, ce Cahors 2014, puissante et dense, aux connotations de petits fruits mûrs (griotte, cassis...) et d’épices douces. Le 2012 se goûte particulièrement bien actuellement, de bouche savoureuse où se retrouvent ces notes de fumé, deprune et de poivre rose bien spécifiques.

Château CROZE de PYSCAHORS Château CROZE de PYS

Château CROZE de PYS 

(CAHORS)
Scea des Domaines Roche

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13 
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr 
Site : www.chateaucrozedepys.com 

“En 1773, raconte-t-on, Joseph Roche cultivait desvignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabarres de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup devignerons ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant auxparasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois,Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Oenologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). 
“Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.”
Pour François Drougard, “ce 2015 est un millésime excellent mais inférieur à 2014. Ce vin a bénéficié d'une météorologie clémente,tanins bien maîtrisés, beaux volumes, fermentation malolactique parfaite, un vin facile nécessitant fort peu la main de l'homme.
Millésimes à la vente en 2016 : peu de 2011, 2012 et 2014. Médaille d'or pour le Prestige 2012 aux vignerons Indépendants en 2015,Prix des Vinalies pour le Tradition 2014, et, A Mille et une Dégustation, 1 Etoile pour le Tradition 2012 et 2 pour le Prestige 2011.
Nous sortons une nouvelle cuvée L’Ephémère pour 2016 en rouge, à base de 100% Merlot, ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 hectare sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…”
Remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbecraisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franccharnu, tout en bouche. 
Le Cahors Prestige 2012, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vind’une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde. Le Cahors Tradition 2014 au nez de petits fruits cuits, allie puissance, typicité et souplesse, un vin de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, classique.

Château GAUTOUL CAHORS Château GAUTOUL

Château GAUTOUL 

(CAHORS)
Propriétaire : Éric Swenden
Copropriétaire : Comte Aimery de Padirac
46700 Puy-L’Évêque
Téléphone :05 65 30 84 17 
Télécopie : 05 65 30 85 17 
Email : gautoul@padirac.com 
Site : www.gautoul.fr 

Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle en parfait état de conservation et ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy-l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée. Le terroir argilo-calcairepermet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannatcépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Eric Swenden, ex-Président du Groupe Vandemoortele et de la fédération de l'industrie alimentaire en Belgique, a racheté le Château Gautoul en 1998. Les sols sont d’une diversité rare, principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. L’exploitation rassemble des sols avec pas moins de 5 caractéristiques majeures de granulométrie : limoneux, caillouteux, calcaireargileux, siliceux. 
Pour Thierry Mèze, Régisseur, “ce 2015 est une année exceptionnelle. Un millésime d'équilibre, de finesse et de complexité pour les blancs et les rouges. Un millésime réussi par ceux qui ont sû maîtriser les attaques du mildiou. Ici, c’est la continuité d'une sévère sélection sur le 2012, pour aller toujours vers une qualité supérieure; par exemple, sur 40 barriques neuves, seules 7 sont retenues. Notre objectif : améliorer sans cesse la qualité, sans pour autant participer à des concours.”
Ces efforts se retrouvent, en effet, dans ce remarquable Cahors 2012, fûts de chênecharnu, savoureux et complexe, de bouche ample et persistante où dominent la groseille , la réglisse et l'humus, associant puissance et finesse, très harmonieux et très équilibré. SuperbeCahors cuvée Exception 2010, élevé en fûts de chêne, qui mêle concentration aromatiquefinesse des tanins et puissance, avec des notes de fruits cuits, de bouche harmonieuse et intense.

Domaine de LAVAURCAHORS Domaine de LAVAUR

Domaine de LAVAUR 

(CAHORS)
Yves Delpech

46700 Soturac
Téléphone :05 65 36 56 30 et 06 15 16 56 07 
Email : domaine.de.lavaur@orange.fr 
Site : www.domainedelavaur.fr 

La restructuration du vignoble du domaine de Lavaur s'est opérée en même temps que la renaissance de l'appellation Cahors dans les années 1960-1970. Quatre générations plus tard, Séverine et Yves perpétuent avec passion la tradition familiale. Le vignoble s’étend sur 15 ha de vignes plantées en terrasses sur un sol caillouteux de rocailles argilo-calcaires. L’encépagement est constitué principalement de Malbec. Soucieux du respect de la nature, Yves Delpech travaille les sols, utilisant des produits qui préservent l’écosystème. Le Malbec en cépage unique, concourt à l’élaboration d’un grandvin avec toutes les qualités requises pour un Cahors : couleur rouge grenat intense, reflets noirs, riche en taninsnez complexe, aptitude au vieillissement…Nous essayons de lui donner de la rondeur et de lafinesse de par une vinification et un élevage adaptés.
“Le millésime 2015 est une très bonne année, nous explique Yves Delpech, qui aurait pu approcher de "l'exceptionnelle" s'il n'y avait pas eu trop de pluie au moment où il ne le fallait pas, notamment pour les rouges, qui sont peu structurés. Les blancs ont bénéficié d'un temps plus clément, jusqu'à mi-Août mais le potentiel s'est amenuisé ensuite à cause du temps.”
Vous allez aimer ce Cahors Prestige 2012 (étiquette noir et or), 100% Malbec, sol argilo-calcaire, issu de la 3e terrasse, élevage 1 an en fûts de chêne français, un beau vin typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Superbe 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, aux tanins amples et bien présents, un vin qui poursuit une évolution prometteuse, comme le 2010, avec un nez complexe où dominent la prune, la groseille et l’humus, mêlant puissance et distinction, un vin charnu, aux tanins denses, qui mérite une cuisine riche. Excellent Cahors Tradition 2012 (étiquette pastel Domaine sur fond brun), charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais très riches également, d'une belle harmonie avec ces notes defruits rouges mûrs. 
Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

Château de MERCUÈS

Château de MERCUÈS 

(CAHORS)
Bertrand-Gabriel Vigouroux
Route de Toulouse
46003 Cahors
Téléphone :05 65 20 80 80 
Télécopie : 05 65 20 80 81 
Email : vigouroux@g-vigouroux.fr 
Site : www.g-vigouroux.fr 

Une propriété de 35 ha et un majestueux château du XIIIe siècle, construit au Moyen-Âge par les Comtes-Evêques de Cahors.
Georges Vigouroux est l’une des grandes figures de la région et poursuivit son aventure vigneronne avec l'acquisition du château de Mercuès dans les années 1980. Il s'employa à restructurer le vignoble sur les croupes graveleuses environnantes, sur les communes de Caillac et de Mercuès et à replanter en cépage Malbec les parcelles acquises sur ce terroir argilo-calcaire idéal à la culture de la vigne. Parallèlement au vignoble qui s'étend sur 32 ha, il entreprit la construction d'un monumental chai de vinification et de vieillissement souterrain sous les jardins du château... Aujourd'hui Bertrand-Gabriel Vigouroux, vigneron et œnologue de formation, poursuit l'oeuvre de son père. Mercuès est également un hôtel exceptionnel, et un restaurant incontournable.
Très beau Cahors 2012, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, de garde. Le 2011, particulièrement réussi, est tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le 2010, avec des tanins riches et une charpente solide, aunez dominé par les petits fruits rouges macérés, de robe pourpre, est chaleureux et charnu au palais, de garde comme ce 2009, de belle charpente, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec ces nuances très caractéristiques de prune et de fumé, un vin de couleur pourpre, riche et élégant, tout en bouche, de garde.

Château NOZIÈRES

Château NOZIÈRES 

(CAHORS)
Famille Maradenne Guitard
Bru
46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 36 52 73 
Télécopie : 05 65 36 50 62 
Email : chateaunozieres@wanadoo.fr 
Site : www.chateaunozieres.com 

La famille Maradenne Guitard exploite un vignoble d'une cinquantaine d'hectares, réparties sur les terrasses ensoleillées de la commune de Viré-sur-Lot, qui figurent parmi les plus beauxterroirs du vignoble de Cahors. “Sur une mosaïque de parcelles, nous cultivons notre cépageancestral et identitaire le Malbec, encore appelé Côt ou Auxerrois, qui donne la typicité de nos vins de Cahors. Notre objectif reste de comprendre au mieux nos terroirs pour que le Malbec puisse exprimer pleinement son potentiel. Nous proposons des vins d'artisans, élaborés avec le plus grand soin, de la culture de la vigne au conditionnement, en passant par les vinifications et l'élevage des vins.” Les vins collectionnent les récompenses.
C’est bien, et l’on retrouve cette passion dans ce Cahors cuvée Ambroise de l'Her 2012, 90% de Malbec et 10% Merlot (sols argilo-siliceux, élevage en barriques de 1 et 2 vins 12 mois), avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, un vin de belle couleur, ample et parfumé. 
Le Cahors Château Nozières 2011 (80% Cot, 20% Merlot sur sol argilo-calcaire, élevage en cuves inox), coloré et typé, aux notes de mûre et de pruneau, développe des tanins fermes et savoureux à la fois. Excellent Cahors L’Élégance 2012, pur Cot sur sol argilo-siliceux, issu de la plus vieille parcelle, cuvaison longue, élevage en barriques neuves durant 12 mois, de couleur soutenue, au nez defruits cuits et d’humus, de bouche à la fois puissante et ronde.

Château PAILLAS

Château PAILLAS 

(CAHORS)
Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Téléphone :05 65 36 58 28 
Télécopie : 05 65 24 61 30 
Email : info@paillas.com 
Site : www.paillas.com 

Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 36 ans. Formé auJurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une trèsfaible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignesprofitent au maximum de l’ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles.
Coup de cœur pour ce Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humuscharpenté, aux tanins mûrs, à ouvrir sur une pintade limousine ou des rognons sauce madère.
Le 2011 associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s’entremêlent des notes de petitsfruits rouges bien mûrs et de réglisse.

Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir